Archives de Catégorie: Politique

Un belge moment radiophonique.

C’était avec une grande joie que j’ai retrouvé Philippe Dana (et rencontré Amaelle), le temps d’une émission sur la Belgique sur l’antenne du Mouv’. Philippe était responsable des opérations spéciales à Canal+ à l’époque de mon doc Ceci n’est pas une histoire belge (bande annonce ci-dessous), et je le remercie à nouveau de m’avoir permis de faire ce film (ainsi que Stéphane Bergouhnioux et Sophie Druet).

Et à l’occasion de ce charmant bavardage sur Le Mouv’, il y avait présent Hoquets, un formidable groupe belge qui fait de la musique avec des objets bricolés, par exemple une boîte de quenelle ou un manche à balais. Ça n’a pas l’air, mais ça sonne très bien tout ça ! Ce groupe vient de sortir l’abum Belgotronics, et c’est vraiment très bien. Ils jouent ce soir à paris, et reviendront en Mai.

Retrouvez cette émission en cliquant ici, ou sur l’image ci-dessous.

Poster un commentaire

Classé dans Ahaha !, Mes films, Musique, Politique, Pop Culture, TV

Scandaleuse histoire du rock français : la chambre Mano Negra.

Poster un commentaire

Classé dans Ahaha !, Design, Fashion, Histoire, Jeu vidéo, Mes films, Musique, Politique, Pop Culture, Technologie / Gadget, TV

Le rêve est toujours vivant à Portland.

(cliquer sur l'image)

Hilarante vidéo sur un gars qui explique que le rêve des années 90 existe, et c’est Portland, Orégon. Et c’est quoi le rêve des années 90 ? Man, tu peux : porter des tattoos tribaux, te lever à 11h tout les jours, n’avoir aucune ambition dans la vie, travailler 2 heures par semaine dans un Starbucks, toutes les fille portent des lunettes épaisses et sont sexy, faire une école pour devenir clown, vivre le rêve d’Al Gore. 2010 n’est pas loin de 90 finalement, mais ça ne s’appelle pas un rêve.

Poster un commentaire

Classé dans Ahaha !, Histoire, Music Video, Musique, Politique, Pop Culture

La CIA fait des spots de pub pour recruter.

Oui, ça parait incroyable : les services secrets produisent des spots pour recruter ! En gros, celà revient à hurler « Chut ! ». Ci-dessous, voilà ce que l’on obtient en tapant « siège de la CIA » sur Google Maps. Grisant, on a l’impression d’être dans un film de Michael Bay quand on zoom…

Donc, la CIA fait des spots de pubs pour recruter, mais avec des profils ciblés. En l’occurence, ils veulent plus d’arabes américains dans les services. L’excellente Xeni Jardin de BoingBoing.net a halluciné en découvrant une de ces pubs en allumant sa télé un soir au dans une chambre d’hotel au Texas, dans une zone à forte population musulmane…

 

(cliquer sur l'image pour voir le spot)

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Pub

Attentifs à Wikileaks.

Cette affaire Wikileaks est passionnante. C’est la première fois que l’on vit une intrigue politique dont internet et ses acteurs sont les pivots. Je n’ai pas vraiment d’opinion solide, moralement pour ou contre le principe Wikileaks, je suis juste fasciné. Il y a beaucoup en question, avec bien sûr la légitimité de la propagation sauvage de documents secrets. J’espère que le débat sera de qualité. Pourtant, il est déjà court-circuité. La force et la rapidité avec laquelle Julian Assange et Wikileaks sont cernés, isolés par les autorités américaines, sont proprement stupéfiantes. On oublie au passage les libertés, et sociétés privées ou Etats ferment les tuyaux en un claquement de doigts de Washington. Ah, si pour d’autres affaires, de Bin Laden aux malversations financières, la main des autorités était aussi rapide…

Et puis il y a cette histoire d’Operation Payback (des hackers ont court lancé des attaques sur les sites Mastercard, Amazon, Visa pour riposter contre leur décision de fermer les comptes de Wikileaks, coupant ainsi les sources de revenus du site scandinave). De mémoire, c’est la première fois que nous vivons une partie ouverte entre autorités et hackers sur un sujet aussi médiatisé et polarisant. On dirait du William Gibson. Il faut suivre tout celà de prêt, c’est une première. Celà dit, ce n’est pas le JT qui nous tiendra informé. Car globalement, les media ont la haine contre Wikileaks. Il faudra aller chercher les infos ailleurs. Comme sur le site Wikileaked don l’objet unique est de traiter les informations provenant du site. L’arrestation de Julian Assange n’est pas le sujet ; il faut plutôt parler d’éthique, de diffusion de l’information, de ses limites et toutes sortes de choses qui nous rappellent ce qu’il peut se passer quand on roule en décapotable sur l’autoroute de l’information.

Avant l’arrestation d’Assange, un coeur de questions commençaient à apparaître dans une certaine presse indépendante américaine, avec pour but de rebondir sur l’affaire pour se poser de vraies questions :

Is the US government right to stamp « Secret » on every bit of gossip it sees?

Is Wikileaks prepared for disinformation leaks? When will Wikileaks dump the diplomatic cables of a secretive, totalitarian state like China or Syria?

Why hasn’t the press been getting at this stuff on its own, and what kind of deals are news outlets cutting with Wikileaks in exchange for access?

Will the Wikileaks organization ever be as transparent as it is forcing the US government to become?

For journalists who get the documents directly from WikiLeaks:
* You are treating WikiLeaks as much as a partner as a source, no matter how much you might deny this. How comfortable are you in this bargain?
* Why does it take WikiLeaks to get the information you agree is so worthy of public exposure? Why aren’t you doing your own jobs better in the first place?
* Why aren’t you stressing, in your voluminous coverage, that these cables are not the final word on what has happened. They are often pure gossip. Do you have an obligation to provide more context for the material you’re publishing and discussing?

Pour finir, y comprendre un peu quelque chose et rigoler un coup ? WikiWecaps.

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Politique, Technologie / Gadget

Inspirer Expirer #10

Poster un commentaire

Classé dans Inspirer Expirer, Photographie, Politique

« Terror House » de Budapest.

« Terror House », le Musée de la Terreur à Budapest (Hongrie), consacré aux régimes totalitaires. Très bonne idée du pochoir à lumière sur la façade, pour un Musée de la mémoire utile mais lugubre. Celà dit, j’ai bien visité le Musée de la Torture au Moyen-Age, en Bavière. Absolument fascinant et recommandé pour avoir une impression réaliste et peu connue du quotidien de l’époque – on y voit les masques dégradants que les coupables devaient porter, attachés sur la place publique, l’idée de la punition étant l’humiliation.

 

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Politique